Le phénomène Ratatouille

Posté par Daendis le 17 décembre 2007

Suite au film « Ratatouille » qui semble avoir connu un beau succés, les gens se sont mit à acheter des rats en animaleries pour leur plaisir personnel. On devinne d’avance que suite à leur déception, que ces malheureux finiront leur vie dehors, dans la cuvette des toilette, et je ne sais où encore !

Un rat, ce n’est pas un personnage de dessin-animé.
C’est un animal très actif (en ce qui concerne les femmes, surtout) qui demande beaucoup d’attention et d’affection.
Le rat est très joueur et n’aime pas être seul, et de ce fait, il « colle » ses « gros rats humains » pour obtenir de l’attention.

N’adoptez pas des rats, des animaux sur un coup de tête !
Ils ont un coeur et savent aimer, et veulent l’être à leur tour, ils pensent, tout comme nous, et ont besoin de se distraire…

Un rat en cage, c’est un rat malheureux et déprimé. S’il ne sort jamais, il peu, par la suite, développer une paralysie du train-arrière, et avoir des problèmes aux pattes…

Notez bien le fait qu’un rat demande du temps : changer la cage, jouer avec lui (au moins une heure par jour), et de l’amour, comme avec tout autre animal !

Le rat n’est pas un personnage amusant qui parle, c’est une petite boule de poils qui a un réel besoin d’affection ! Si vous ne pouvez lui en donner qu’à titre de « phénomère de mode » n’en n’adoptez pas !

rat.jpg

Publié dans Défense animale | 1 Commentaire »

Fourure, encore ce massacre !

Posté par Daendis le 17 décembre 2007

fo.jpg

 

267814711small.jpg

Publié dans Défense animale | Pas de Commentaire »

Pétitions

Posté par Daendis le 17 décembre 2007

Les pétitions sont importantes. Il ne faut pas négliger le fait que les animaux ont des droits, et qu’ils doivent avoir le respect des humains. En signant les diverses pétitions que vous trouverez ci-dessous, vous encouragez la lutte pour la protéction des animaux. Une signature, ce n’est pas un grain de sable au milieu d’un désert, c’est un geste qui apporte beaucoup, un don pour les associations.Réagissez à ce massacre, protégeons la nature et ses habitants !

Vous trouverez diverses pétitions dans les liens suivants :

Protéction des Animaux
Ani Mal à l’Âme – Pétitions diverses
Pétition Anti Corrida
ASPAS
30 Millions d’Amis et leurs Pétitions
La FBB et ses Pétitions

D’autres pages à venir…

logopetitionsblog3.gif

(Animations de Daendis « Les Métamophoses »)

Publié dans Défense animale | Pas de Commentaire »

Victor Hugo et la vivisection

Posté par Patrick le 16 décembre 2007

Saviez-vous que Victor Hugo avait milité contre la vivisection ? Voici les lettres qui le prouvent :

25 janvier 1884.

hogo3.jpgA Monsieur Viguier, Président de la Société française contre la vivisection qui avait écrit à Victor Hugo pour lui demander de venir protester contre la vivisection ou d’écrire quelques lignes dans ce sens.

Monsieur,
Votre lettre est excellente, car elle est éloquente. Dites votre pensée dans ce grave sujet ; ce sera la mienne.

VICTOR HUGO

 

Loi votée

 

La loi Grammont Juillet 1850 : l’Assemblée Nationale adopte la première loi consacrée à la protection des animaux, la Loi du comte Grammont (1792 – 1862) – sous la pression de Victor Hugo. Cette loi sanctionne les brutalités commises à l’encontre des animaux domestiques : « Seront punis d’une amende de cinq à quinze francs, et pourront l’être d’un à cinq jours de prison, ceux qui auront exercé publiquement et abusivement de mauvais traitements envers les animaux domestiques. La peine de la prison sera toujours appliquée en cas de récidive« .

Comme vous pouvez le lire la lutte anti-vivisection ne date pas d’aujourd’hui. Voici un extrait de « la Légende des siècles » de Victor Hugo :

Liberté

De quel droit mettez-vous des oiseaux dans des cages ?
De quel droit ôtez-vous ces chanteurs aux bocages,
Aux sources, à l’aurore, à la nuée, aux vents ?
De quel droit volez-vous la vie à ces vivants ?
Homme, crois-tu que Dieu, ce père, fasse naître
L’aile pour l’accrocher au clou de ta fenêtre ?
Ne peux-tu vivre heureux et content sans cela ?
Qu’est-ce qu’ils ont donc fait tous ces innocents-là
Pour être au bagne avec leur nid et leur femelle ?
Qui sait comment leur sort à notre sort se mêle ?
Qui sait si le verdier qu’on dérobe aux rameaux,
Qui sait si le malheur qu’on fait aux animaux
Et si la servitude inutile des bêtes
Ne se résolvent pas en Nérons sur nos têtes ?
Qui sait si le carcan ne sort pas des licous ?
Oh ! de nos actions qui sait les contre-coups,
Et quels noirs croisements ont au fond du mystère
Tant de choses qu’on fait en riant sur la terre ?
Quand vous cadenassez sous un réseau de fer
Tous ces buveurs d’azur faits pour s’enivrer d’air,
Tous ces nageurs charmants de la lumière bleue,
Chardonneret, pinson, moineau franc, hochequeue,
Croyez-vous que le bec sanglant des passereaux
Ne touche pas à l’homme en heurtant ces barreaux ?
Prenez garde à la sombre équité. Prenez garde !
Partout où pleure et crie un captif, Dieu regarde.
Ne comprenez-vous pas que vous êtes méchants ?
À tous ces enfermés donnez la clef des champs !
Aux champs les rossignols, aux champs les hirondelles ;
Les âmes expieront tout ce qu’on fait aux ailes.
La balance invisible a deux plateaux obscurs.
Prenez garde aux cachots dont vous ornez vos murs !
Du treillage aux fils d’or naissent les noires grilles ;
La volière sinistre est mère des bastilles.
Respect aux doux passants des airs, des prés, des eaux
Toute la liberté qu’on prend à des oiseaux
Le destin juste et dur la reprend à des hommes.
Nous avons des tyrans parce que nous en sommes.
Tu veux être libre, homme ? et de quel droit, ayant
Chez toi le détenu, ce témoin effrayant ?
Ce qu’on croit sans défense est défendu par l’ombre.
Toute l’immensité sur ce pauvre oiseau sombre
Se penche, et te dévoue à l’expiation.
Je t’admire, oppresseur, criant : oppression !
Le sort te tient pendant que ta démence brave
Ce forçat qui sur toi jette une ombre d’esclave
Et la cage qui pend au seuil de ta maison
Vit, chante, et fait sortir de terre la prison.

Publié dans Défense animale | 2 Commentaires »

Le froid arrive

Posté par Patrick le 16 décembre 2007

633641319small.jpg

Voici l’hiver, il fait froid, il y a d’autres moyens que de porter de la fourure pour se réchauffer !

Cliquez sur le lien ci-dessous, vous saurez pourquoi les vendeurs de manteaux en peaux de bêtes ne sont que des marchands de la mort :

Le froid arrive dans Défense animale pdf nofur.pdf

Publié dans Défense animale | 1 Commentaire »

1234567
 

FUC |
Blog de la promo 2004 de Su... |
Archives de Bgayet |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | validation des acquis
| St Etienne GAY
| JEM School ... ج...